Kombucheese aux noix (fromage végane)

Nouvelle recette issue de notre laboratoire expérimental de fromages végétaux, le kombucheese ! A base de… kombucha, oui oui !
Après avoir lu et testé plusieurs recettes de vromages (petit nom mignon du fromage végétal), mon amoureux et moi avons remarqué que très souvent il faut utiliser un agent de fermentation (probiotiques, miso, rejuvelac…). Un jour, en voyant les levures au fond de la bouteille de kombucha, on s’est demandé si ça pouvait marcher pour faire du vromage. Réponse : OUI ! \o/

Quand on veut utiliser des agents de fermentation, on se confronte à plusieurs inconvénients. Les capsules de probiotiques coûtent très cher ; le rejuvelac prend plusieurs jours à faire et demande un peu de technicité (ce qui fait qu’il peut facilement rater !). Le miso est plutôt bon marché et très facile, mais le goût est assez caractéristique.
Ici je vous propose donc une recette originale et très facile !

Ingrédients

Préparation : 10 minutes
Trempage : 4 heures et +
Fermentation : 24 à 72 heures
Prise : 1 heure

  • 200g de noix de cajou crues et non salées
  • 40g de noix de Grenoble
  • 60mL de kombucha *
  • 1 cuillère à soupe d’oignons en poudre
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 120mL d’huile de coco désodorisée
  • 1/4 de cuillère à café de sel fin
  • Facultatif : tomates séchées pour la déco
*évitez les kombuchas au goût exotique (rose-hibiscus par exemple) et préférez des saveurs citronnées. Nous, on a utilisé du kombucha à la citronelle pour cette recette.

Préparation du kombucheese

Faites tremper les noix de cajou dans de l’eau froide pendant au moins 4h. Elles vont gonfler et ramollir ce qui va permettre de les mixer plus facilement.

Dans un blender, mettez les cajous et le kombucha. Mixez jusqu’à obtenir une crème épaisse et lisse.
Versez le tout dans un bol – pas en métal pour éviter de perturber la fermentation – et filmez au contact (= recouvrez hermétiquement d’un film alimentaire qui soit en contact avec le mélange).
Prenez votre mal en patience et laissez fermenter 24 à 72 heures dans un endroit chaud (évitez les courants d’air).
Goûtez régulièrement : quand le goût change et devient plus “faisandé” c’est que la fermentation a pris. Plus vous laissez longtemps, plus le goût sera fort.

Ajoutez l’oignon en poudre, le sel, le jus de citron et l’huile de coco. Mélangez bien. Concassez les noix et ajoutez-les également au mélange. Mélangez une dernière fois pour bien les répartir.
Puis, versez le tout dans un bol assez plat et recouvert de papier cire ou papier cuisson ; il va servir de moule au kombucheese.
Laissez prendre au frais pendant au moins une heure.

Une fois que le kombucheese a figé, vous pouvez le démouler sur une assiette et le décorer : noix, tomates séchées, herbes…  Et enfin le déguster !
C’est un vromage qui se tient, mais on peut aussi en faire des tartines.

On peut aussi varier les saveurs en remplaçant les noix par des figues séchées, un mélange d’herbes, du poivre noir ou rose, des tomates séchées…. Entre ça et la saveur du kombucha, vous pouvez décliner le koombucheese en une infinté de saveurs !

Bon appétit !

Qu'en pensez-vous ? Postez votre commentaire ci-dessous :)

%d blogueurs aiment cette page :