Soirée galette bretonne !

Les soirées crêpes galette c’est super sympa. On peut mettre plein d’ingrédients sur la table et chacun compose ses galettes comme il l’entend. Sucré ou salé, c’est l’imagination qui compte. Que vous soyez plutôt crêpes à la poêle à l’ancienne ou high tech avec un appareil à crêpes, vous êtes sûr-e de passer un moment convivial !

Avant que mes lecteurs et lectrices de Bretagne ne me reprennent, voici un petit lexique de survie en terres celtes.
En Basse-Bretagne, on parles de crêpes (sucrées ou salées = de froment ou de sarrasin) et en Haute-Bretagne, on appelle les crêpes à base de sarrasin… des galettes. Donc attention à ce que vous dites quand vous foulez les terres bretonnes ! 😉

Ingrédients pour la pâte à galette (pour 4 personnes)

  • 200g de farine de sarrasin
  • 50cL d’eau ou de lait végétal
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • une pincée de sel
  • Si sucrée : 1 cuillère à soupe de fructose

On mélange tous les ingrédients au fouet et on fait cuire dans une poêle à crêpe préalablement huilée. Classique, quoi !

Note
Le sarrasin, appelé aussi blé noir, est une plante et non une céréale. Donc pas la peine de se casser la tête à chercher de la farine de sarrasin complète ou T bidule, ça n’existe pas ! Et au passage, le sarrasin ne contient pas de gluten. 🙂

Idées de galettes

Galettes salées

  • L’océane : tofu mariné au cumin et soja, tahine (purée de sésame), ciboulette
  • La mexicaine : purée d’avocat, jus de citron, tabasco
  • La méditerranéenne : légumes grillés, sauce tomate, thym

Galettes sucrées

  • La fruitée : aux fruits de saison pochés au sirop vanillé et au fructose
  • La nuts : au Nuts !
  • La coco : à la crème de coco et abricots secs

Vous pourrez même pour l’occasion accompagner ces galettes d’un bon cidre (bio et breton, c’est toujours mieux) !

Pour les inconditionnels de la crêpe, il est aussi possible de faire des crêpes en utilisant de la farine de pois chiches, de riz (sans gluten) ou d’orge mondé.

Et vous, vous avez aussi des recettes de galettes ? Partagez-les dans les commentaires !

11 Commentaires

  1. AvatarDoG

    Bonjour !
    En PL, la farine d’orge mondé fonctionne très bien aussi !

    Répondre
  2. Pingback: Menu VG du vendredi 30 janvier 2015 - Je mange donc je maigris

  3. Pingback: Manger végé vite fait bien fait - Test de produits Nutrition

  4. AvatarEstelle Sp.

    Bonne idée, je vais en faire ces prochains jours! Merci 🙂 Avant de faire la phase 1 je garnissais de choses plus classiques mais hors méthode, plutôt pour une phase 2 (jambon blanc, oeuf, oignons revenus avec des champignons, crème ou fromage frais et emmental). Je vais tester une de tes versions “marines” avec du homos pourquoi pas?! Bonne journée.

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Coucou Estelle,
      Si tu veux faire une soirée crêpes plus classique et PL respectant la phase 1, tu peux utiliser de la farine de pois chiches. Je l’ai déjà fait avec des amis, et tout le monde n’y a vu que du feu ! ^^

      Répondre
      1. AvatarEstelle Sp.

        Merci mais j’ai déjà fait des crêpes à la farine de pois chiche et ça a tendance à trop coller au fond des ustensiles du coup faut employer encore plus de gras. Même si on est en PL ça fait un peu beaucoup tout de même compte tenu du reste de la garniture. Et puis franchement, moi je fais la différence de goût entre les deux. Par contre, les crêpes à la farine de lentilles vertes alors là, oui, c’est hyper ressemblant à une crêpe de sarrasin, assez bluffant! J’ai testé une recette qui venait de chez Cléa cuisine. Donc à la rigueur plutôt celle-ci que celle aux pois chiches hihihi :p

        Répondre
        1. LauraLaura (Auteur de l'article)

          Ah j’ai jamais essayé la farine de lentilles. Je me le note pour la prochaine soirée crêpes ! 🙂

          Répondre
        2. LauraLaura (Auteur de l'article)

          Ah et j’oubliais : quand on utilise de la farine de pois chiches pour faire des crêpes, il faut attendre que la poêle soit très très chaude pour y verser la pâte, sinon effectivement ça colle.

          Répondre
          1. AvatarEstelle Sp.

            C’est peut-être parce que j’emploie aussi une poêle en tôle (tôle bleue, façon poêle lyonnaise) et même si elle est déjà bien culottée ça doit manquer un peu et il faut bien doser la flamme. Je n’utilise plus de poêles anti-adhésives, que de l’inox / acier et du fer / fonte non émaillée. 😉

  5. AvatarSirène Bio

    Si tu savais combien tu m’as fait saliver devant mon ordi !! C’est l’heure du repas et j’ai bien faim 🙂 Allez zou ! A table !

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Hihi ! Et ben bon appétit ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *