Vromage à tartiner (fromage végétal) – version 2

Dans la famille vromage, je voudrais celui à tartiner ! Bien sympathique en apéro, en base dans des sandwichs ou pour se faire un petit toast en fin de repas. Comme le titre de cette recette l’indique, j’ai également fait une autre version de vromage à tartiner. Elle est toute aussi bonne je vous rassure ^^

La différence est que dans la version 1 il n’y a pas d’agar-agar, mais un temps d’égouttage qui rallonge pas mal le moment de dégustation !
Pour les comparer, je dirais que la version 1 est plus proche de la terrine à étaler, et que celle-ci a plutôt une consistance de mousse. Et si vous ne savez pas quelle version choisir, faites les deux et comparez ! 😉

Ingrédients

Préparation : 10 minutes
Trempage : 4 à 10 heures
Prise : 1 heure

  • 100g de noix de cajou crues et non salées
  • 20g de levure alimentaire en poudre
  • 120mL de lait végétal
  • 8g d’agar-agar en poudre
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à café de moutarde de Dijon
  • 1/2 de cuillère à café d’ail en poudre
  • 1/2 cuillère à café d’oignons en poudre
  • 1/2 de cuillère à café de sel fin

Préparation du vromage à tartiner v2

Faites tremper les noix de cajou dans de l’eau froide pendant au moins 4h et jusqu’à 10h (si votre blender est peu puissant). Elles vont gonfler et ramollir ce qui va permettre de les mixer plus facilement.

Dans un blender, mettez tous les ingrédients sauf l’agar-agar. Mixez jusqu’à obtenir une crème épaisse et lisse.

Dans une casserole, faites chauffer l’agar-agar dans 250mL d’eau. Mélangez continuellement au fouet. Dès que l’eau commence à frissonner, coupez le feu et laissez prendre pendant 1 minute.

L’agar-agar est un gélifiant naturel issu d’algues rouges et qui est 8 à 10 fois plus puissant que la gélatine animale. Il suffit de le plonger dans un liquide à 85°C pendant 30 secondes pour activer ses propriétés gélifiantes qui se dévoileront au refroidissement. C’est ainsi qu’on l’utilise pour les mousses, les terrines, les aspics, les gelées…
L’agar-agar se vend en poudre, en flocons ou en barres. Attention les dosages ne sont pas les mêmes selon la forme ! Vérifiez bien ce que dit votre recette (et si rien n’est précisé, il y a de fortes chances que ce soit de la poudre, qui est la forme la plus vendue).

Ajoutez l’agar-agar ainsi dissous au contenu du blender. Mixez une dernière fois et versez dans un bol ou un plat de service (il va servir de moule au vromage).
Laissez prendre au frigo pendant au moins une heure.

Et voilà, votre vromage est prêt ! Le mieux est de le tartiner sur un pain complet et de profiter pleinement de ses saveurs.

Variantes :

Vous pouvez faire varier les saveurs de ce vromage en ajoutant des épices et aromates, comme par exemple :

  • une demi-botte de ciboulette ciselée
  • une cuillère à café de baies roses et poivre noir moulues
  • une cuillère à café de poivre du Sichuan moulu
  • une une cuillère à soupe de cumin moulu

Si vous avez d’autres idées de customisation, faites-le savoir en commentaires. Bon appétit !

1 Commentaire

  1. Pingback: Vromage à tartiner (fromage végétal) - version 1 - Végétatout

Qu'en pensez-vous ? Postez votre commentaire ci-dessous :)

%d blogueurs aiment cette page :